Infos

La Jordanie et la Tunisie deviennent membres de la Banque européenne pour la reconstruction en vue de bénéficier de ses financements

La Jordanie et la Tunisie sont devenues membres de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), dans le but de bénéficier de ses investissements, indique un communiqué de presse publié aujourd'hui.
 
En 2011, ces deux pays ont posé leur candidature pour devenir membres de la BERD. Ils ont affirmé que son soutien serait fondamental pour les aider à mettre en œuvre leurs programmes de réforme économique et politique.
 
La Jordanie et la Tunisie rejoignent donc l’Égypte et le Maroc au rang des actionnaires du Sud et de l’Est de la Méditerranée. Les deux derniers sont en fait des membres fondateurs de la banque, créée en 1991. Ces quatre États sont la cible du soutien au titre du Partenariat de Deauville, lancé en mai 2011, lors de la présidence française du G8, pour répondre aux changements historiques en cours au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.
 
En réponse à un appel de la communauté internationale, la BERD étend actuellement ses activités afin d'inclure la région sud et est de la Méditerranée, grâce à un processus en trois étapes qui a déjà permis à une première vague d’assistance technique d’être financée par des subventions des donateurs.
 
Les fonds de coopération technique ouvrent la voie à d’autres financements de la BERD, tandis que la deuxième étape du processus, prévue en 2012, devrait donner naissance à un fonds spécial permettant le lancement des investissements de la BERD dans les quatre pays, avant que ceux-ci ne deviennent des pays d'opérations.
 
La BERD entend mettre en pratique l’expérience qu’elle a acquise en soutenant le processus de transition en Europe centrale et orientale, ainsi qu’en Asie centrale, au cours de ces 20 dernières années. Elle souhaite également mettre l'accent sur la promotion du développement du secteur privé.
 
La BERD a la capacité d’investir, à moyen terme, jusqu’à 2,5 milliards d’euros par an dans la région sud et est de la Méditerranée.Toute décision des actionnaires de démarrer des investissements à grande échelle tiendra compte des réformes politiques et économiques entreprises dans les pays en question.
 
La BERD a été créée en 1991, en réponse aux changements politiques et économiques majeurs qui se sont produits en Europe centrale et orientale à la suite de la chute du mur de Berlin.Elle est gérée par 61 pays, l'Union européenne et la Banque européenne d'investissement. (ENPI Info Centre)
 
Pour en savoir plus
 
Communiqué de presse
 
ENPI Info Centre – La BERD dégage 59 millions d’euros pour l'Égypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie et démarre des activités dans le Sud de la Méditerranée (14-12-11)
 
ENPI Info Centre – L'UE lance une Politique européenne de voisinage « innovante et ambitieuse » (25-05-11)

 


INFOS
Dossier de presse Appui budgétaire – Soutenir les réformes, promouvoir le changement
L'appui budgétaire est l'une des formes les plus importantes de...
Entrée en vigueur de l'accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre l'UE et le Maroc
Suite à l'entrée en vigueur de l'accord de partenariat dans le...
REPORTAGES
Un passeport pour l’export
La création et le développement de petites et moyennes...
Vignobles, artisanat et agro-tourisme dans les collines bibliques d’Israël
Le nombre de personnes employées dans l’agriculture traditionnelle...
Monter mon entreprise ? C'est possible !
Le pourcentage de femmes dans l'ensemble de la main-d'œuvre palestinienne...
PUBLICATIONS
Rapport annuel 2012 de la FEMIP
Selon le rapport annuel de la FEMIP, la Facilité...
Coopération régionale dans le voisinage européen
  Une brochure qui met l’accent sur les priorités de la...
Manuel sur le financement européen
Un manuel sur le « Financement européen pour le voisinage et...
LINKS