Infos

D’Agadir à la frontière Libyenne: l’UpM propose un projet d’axe autoroutier trans-maghrebin pour faciliter le commerce régional

Le Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée (UpM) a soumis aux pays membres un projet portant sur l'axe autoroutier trans-maghrebin. Ce projet vise à faciliter et sécuriser l’accès et le flux de biens et de personnes, deux composantes essentielles au maintien des relations et au développement du commerce régional. Il entend également renforcer l’intégration entre les pays méditerranéens.

Selon un communiqué de presse, le projet achèvera les tronçons manquants dans la partie centrale de l’axe autoroutier trans-maghrebin entre Oujda (Maroc) et la frontière occidentale de l'Algérie (22 km) pour un montant de 70 millions d’euros ainsi qu’entre Bou Salem (Tunisie) et la frontière orientale de l’Algérie (80 km) en construisant une autoroute d’au moins deux bandes qui coutera 600 millions d'euros.
 
Grâce à ce projet, les réseaux autoroutiers nationaux d’Algérie, du Maroc et de Tunisie offriront un couloir depuis Agadir (Maroc) jusqu'à Ras Jedir (frontière tuniso-libyenne) permettant un transport plus rapide, moins cher et plus efficace au bénéfice de la population et des entreprises.  (ENPI Info Centre)
 
Pour en savoir plus
 
Communiqué de presse
 
Union pour la Méditerranée –Projets de transport et de développement urbain
 
Union pour la Méditerranée - site internet