Infos

Entretien vidéo avec Marcus Cornaro – la priorité est de préserver la dynamique du Printemps arabe

 En ce qui concerne le Printemps arabe, la priorité de la Commission européenne est de renforcer et de maintenir tout au long de 2012 la dynamique et l'enthousiasme de 2011. C'est ce qu'a expliqué Marcus Cornaro, directeur chargé du voisinage pour EuropeAid, dans un entretien vidéo avec le partenaire de consortium de l'ENPI Info Centre, l'agence de presse italienne ANSA.

 
Il a déclaré que dans ce contexte, la Commission européenne donnait surtout la priorité à la Tunisie, le pays qui avait réalisé les plus belles avancées, ajoutant que l'UE continuait à soutenir les réformes économiques et constitutionnelles, en mettant l'accent sur les possibilités de création d'emplois, surtout pour les jeunes.
 
Il a expliqué que d'importants progrès avaient également été réalisés au Maroc et en Jordanie, progrès que l'UE entendait continuer à soutenir.
 
S'agissant de la Jordanie, il importe d'encourager l'introduction d'une série de nouvelles lois, notamment sur le processus électoral, les partis politiques et le développement municipal.
 
Pour le Maroc, la priorité de l'UE est de maintenir l'engagement autour du Statut avancé, par le biais de négociations et de programmes, a-t-il expliqué.
 
 M. Cornaro a ensuite souligné les ouvertures réalisées en Algérie, qui n'avait pourtant pas occupé le devant de la scène durant le Printemps arabe en 2011. L'Algérie négocie actuellement un Plan d'action avec l'Union européenne, qui a notamment lancé un programme de grande envergure axé sur les jeunes. 
 
L'Égypte traverse toujours une phase difficile de transition d’un régime militaire à un régime civil mais l'UE tente de mettre en place une vaste assistance macro-financière pour aider le pays à réussir sa transformation économique «tout en insistant sur la nécessité de préserver un espace pour la société civile, la liberté de réunion et d'expression ».
 
Marcus Cornaro a déclaré que l'UE avait répondu positivement aux réels progrès réalisés, tout en réagissant négativement dans le cas contraire. Elle a ainsi décidé de suspendre l'aide bilatérale à la Syrie,  «tout en essayant de poursuivre l'assistance en faveur de la société civile et des étudiants».
 
Marcus Cornaro a insisté sur le fait que le développement économique et la création d'emplois étaient les principaux défis dans toute la région. Cette situation exige davantage qu'un programme bilatéral, elle nécessite également un effort régional de la part de tous les pays. (ENPI Info Centre)
 
Pour en savoir plus
 
Entretien de l'ANSA avec Marcus Cornaro, directeur en charge du voisinage à  la DG du développement et de la coopération (EuropeAid), Commission européenne –Regarder la vidéo
 
Interview de ENPI Info Centre – L'UE et le printemps arabe: aider la nouvelle génération à bâtir une société nouvelle 
 
La réaction de l'UE au printemps arabe  – Centre de ressources
 
ANSAMed – Site internet
 
ANSAMed – Galerie de vidéos
 
ENPI Tube
 
 

INFOS
L’UE finance un projet de développement local dans le Nord du Liban
Le chef de la Délégation de l’UE au Liban Angelina...
Euromed Audiovisuel annonce les 3 gagnants du concours de courts-métrages MADE in MED
Un documentaire palestinien, un film d’animation jordanien et un...
REPORTAGES
Vignobles, artisanat et agro-tourisme dans les collines bibliques d’Israël
Le nombre de personnes employées dans l’agriculture traditionnelle...
Trois questions à l’ambassadrice de l’UE en Tunisie, Laura Baeza
Le renforcement de la gouvernance et de la société civile et...
Trois questions à l’Ambassadeur de l’UE en Egypte, James Moran
L’UE aborde les thèmes des réformes institutionnelles et le...
PUBLICATIONS
Carte de la PEV
 La Carte de la Politique européenne de Voisinage (PEV) a...
Coopération régionale dans le voisinage du Sud
Une brochure qui met l’accent sur les priorités de la...
LINKS