Infos

Promouvoir le rôle des femmes dans la protection civile

Le Programme PPRD South financé par l’UE, organise une table ronde intitulée « Les Femmes : une Valeur Ajoutée dans la Protection Civile », le 26 mars 2012 à Alger. Près de 30 fonctionnaires, femmes et hommes, provenant des Protections Civiles d’Algérie, France, Italie, Jordanie, Liban, Maroc, Autorité Palestinienne, Portugal, Slovénie et Tunisie, sont attendus à cette occasion pour échanger des idées et des propositions sur comment renforcer le rôle des femmes dans les autorités de protection civile de la région Méditerranéenne.

 
La table ronde qui sera ouverte par Laura Baeza, Chef de la Délégation de  l’UE en Algérie et par le Colonel Mustapha El Habiri, est une bonne opportunité pour échanger les points de vue des femmes et des hommes travaillant auprès des autorités de protection civile du nord et du sud de la Méditerranée et pour se confronter sur la potentielle et réelle contribution des femmes aux activités de gestion du risque de catastrophe et sur les progrès atteints jusqu’à présent.
 
Lorsqu’il a accepté d’organiser cette table ronde en Algérie, le Colonel Mustapha El Habiri, Directeur Général de la Protection Civile algérienne a ajouté : “L’intégration des femmes dans la protection civile est désormais une nécessité”. “Dans plusieurs domaines, comme l’assistance, les services sanitaires, la formation et les interventions sur le terrain, l’attitude des femmes est plus adéquate car elles sont plus sensibles aux questions liées au genre lorsqu’elles se rapportent à la population. En plus, les femmes sont très motivées et généralement elles accomplissent leur tâches avec une détermination surprenante”, a-t-il ajouté.
 
En Méditerranée, la protection civile est traditionnellement un secteur masculin. Mais, la récente tendance au passage d’une gestion des catastrophes essentiellement de réponse vers une gestion des catastrophes plus concentrée sur les aspects liés à la prévention et à la préparation, ainsi qu’une attention plus élevée accordée à l’éducation des familles, en tant qu’acteurs de premier rang de la gestion du risque, ont ouvert la voie à une participation plus importante des femmes dans la conception et l’application des mesures de protection civile à tous les niveaux. Toutefois, la participation des femmes reste faible et principalement limitée aux activités de secours.
 
Il est à présent reconnu que la protection civile ne peut agir sans les femmes, que leurs approches, compétences et connaissances sont de plus en plus nécessaires pour étendre son domaine d’action et augmenter l’efficacité des systèmes modernes de protection civile. Concrétiser ces propos fait partie des principaux défis imposés aux autorités de protection civile méditerranéennes.
 
Le programme PPRD South, doté d’une enveloppe de cinq millions d'euros, sera mis en œuvre pour une durée de trois ans. Il est géré par un consortium ayant pour chef de file le Département de protection civile italienne et pour partenaires les autorités de protection civile française, algérienne et égyptienne ainsi que la stratégie internationale des Nations unies pour la prévention des catastrophes (UNISDR). Ce programme organise aussi des ateliers de formation traitant des différents risques inhérents à la région, par exemple les incendies de forêt, les catastrophes technologiques, les inondations, les tremblements de terre, les épidémies ou les sécheresses. (ENPI Info Centre)
 
 
Pour en savoir plus
 
Communiqué de presse
 
PPRD South – fiche et actualités  
 
PPRD South – Site Web

INFOS
REPORTAGES
Un espace juridique commun
Les menaces auxquelles nos sociétés doivent faire face ne...
Les droits de la femme à la conquête de l’Université
Apprendre à défendre l’égalité des droits,...
Un fichier national des adresses pour simplifier la justice
Presque partout dans le monde, la justice souffre de retards dans...
PUBLICATIONS
LINKS