Infos

L'UE décide de nouvelles sanctions contre le régime syrien

L'Union européenne a adopté aujourd'hui de nouvelles sanctions contre le régime syrien. Elle a ainsi décidé d'interdire les exportations de produits de luxe et de limiter encore un peu plus les exportations de matériel ou de technologies susceptibles de servir à la répression des opposants.  
 
La Haute représentante de l’UE Catherine Ashton a annoncé cette décision prise par les ministres européens des affaires étrangères réunis au sein du Conseil «Affaires étrangères» à Luxembourg et déclaré :  «Si nous avons frappé le régime syrien de nouvelles sanctions, c'est parce que nous sommes profondément préoccupés par la situation et la poursuite des violences, malgré le cessez-le-feu. La répression en Syrie doit cesser. Nous travaillons de concert avec la communauté internationale afin d'assurer l'efficacité maximale de ces sanctions.»
 
C'est la quatorzième série de mesures restrictives imposées par l'UE à l'encontre du régime syrien depuis le début des violentes répressions des manifestations de la population civile.
 
 «L'UE poursuivra cette politique de renforcement des sanctions à l'encontre du régime – et non de la population civile – aussi longtemps que la répression se poursuivra, » indiquent les conclusions adoptées aujourd'hui par les ministres européens des affaires étrangères. «L'UE continuera par ailleurs d'appeler la communauté internationale à se joindre à ses efforts, car des mesures doivent être prises pour appliquer et exécuter les sanctions et les mesures restrictives à l'encontre du régime syrien et de ses partisans.»
 
Dans leurs conclusions, les ministres des affaires étrangères se félicitent également de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies mettant en place une mission de supervision en Syrie (MISNUS) qui prévoit le déploiement initial de 300 observateurs pour contrôler le cessez-le-feu et soutenir les différents volets de la proposition en six points de l'Envoyé spécial Kofi Annan.
 
«L'UE appelle à la mise en œuvre immédiate et totale des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Elle appelle également les membres du Conseil de sécurité des NU à continuer à appuyer les efforts de Kofi Annan et à garantir le déploiement rapide d'une mission d'observation de l'ONU à part entière et le lancement sans retard de ses activités,   » peut-on lire dans les Conclusions, qui demandent par ailleurs au gouvernement syrien d'autoriser le déploiement et les opérations de la mission ainsi que la liberté totale de circulation, d'accès et de communication, y compris un accord sur l'utilisation des ressources aériennes. (ENPI Info Centre)
 
Pour en savoir plus
 
Communiqué de presse
 
Conclusions du Conseil sur la Syrie
 
 
Fiche d'information - L'Union européenne et la Syrie  (01-03-12)
 
Service européen pour l'action extérieure – Foire aux questions concernant les mesures restrictives de l'UE contre le régime syrien 
 
ENPI Info Centre – Page web sur la Syrie

INFOS
Moyen-Orient : Ashton préoccupée par les récents événements en Cisjordanie
Le chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton "a suivi avec...
REPORTAGES
Vignobles, artisanat et agro-tourisme dans les collines bibliques d’Israël
Le nombre de personnes employées dans l’agriculture traditionnelle...
Trois questions à l’ambassadrice de l’UE en Tunisie, Laura Baeza
Le renforcement de la gouvernance et de la société civile et...
Trois questions à l’Ambassadeur de l’UE en Egypte, James Moran
L’UE aborde les thèmes des réformes institutionnelles et le...
PUBLICATIONS
Carte de la PEV
 La Carte de la Politique européenne de Voisinage (PEV) a...
Coopération régionale dans le voisinage du Sud
Une brochure qui met l’accent sur les priorités de la...
LINKS