News

Union pour la Méditerranée : l’Assemblée parlementaire appelle à une issue politique au conflit en Syrie, à la relance des négociations au Proche-Orient et au soutien à la transition démocratique

Une solution politique au conflit en Syrie, la relance du processus de paix au Proche-Orient et le soutien à la transition démocratique dans les pays de la rive Sud de la Méditerranée : telles sont les principales conclusions de la 8e Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (UpM), qui s’est tenue à Rabat (Maroc) les 24 et 25 mars 2012. Le Parlement européen présidera dorénavant cette Assemblée pour une année.

 
En plénière, le Président du Parlement européen et chef de la délégation du PE, Martin Schulz, qui prendra en charge la présidence de cette Assemblée pour l’année à venir, a présenté ses priorités. « Notre Assemblée doit se mobiliser pour renforcer le rôle des nouveaux élus et des nouveaux parlements. Elle doit veiller à ce que les besoins de nos concitoyens se voient reflétés dans les activités de l'Union pour la Méditerranée ou encore dans la Politique européenne de voisinage. Faire avancer la mise en œuvre de grands projets créant de la croissance et des emplois est une priorité. De plus, il faut l’avouer, le printemps arabe a quelque peu relégué le processus de paix au Proche-Orient au second plan. Aussi, il est primordial de préserver les conditions de dialogue et d’ouverture pour permettre à nos collègues israéliens et palestiniens de participer à nos travaux », a-t-il déclaré.
 
Cette réunion rassemblait pour la première fois députés européens et députés de la rive Sud de la Méditerranée nouvellement élus depuis le « Printemps arabe ».
 
« Il est urgent de mettre fin immédiatement à la violence en Syrie, de garantir un accès total et sécurisé à l’assistance humanitaire. La Syrie n’a pas besoin d’une intervention militaire mais d’une transition politique menée par les Syriens », a déclaré Tokia Saïfi (PPE, FR), présidente de la commission des affaires politiques, en écho à la recommandation adoptée en plénière.
 
Les parlementaires ont affirmé leur soutien à la mission de l’envoyé spécial des Nations unies et de la Ligue arabe, Kofi Annan, afin de parvenir à une solution politique de la crise. Ils ont également exprimé leur soutien et solidarité au peuple et à la jeunesse syrienne.
 
La résolution adoptée ce dimanche demande la reconnaissance, par Israël, de l’initiative de paix arabe tout en réaffirmant l’importance et l’urgence de parvenir à un règlement juste et définitif du conflit israélo-palestinien.
 
Le soutien au processus démocratique dans le cadre de la politique de voisinage de l’UE doit permettre de garantir l’État de droit, l’indépendance de la justice, le pluralisme des médias, la lutte contre la corruption et le renforcement de la société civile, souligne le texte adopté.
 
Les recommandations rappellent également le rôle actif des jeunes et des femmes dans les mouvements vers la démocratie et insistent sur la nécessité de les impliquer dans la transition démocratique.
 
Par ailleurs, en vue de promouvoir l’éducation et la formation des jeunes, les parlementaires demandent à la Commission européenne de reprendre la proposition du Parlement européen relative à la création de programmes euro-méditerranéens Erasmus (échange d’étudiants) et Leonardo Da Vinci (formation professionnelle).
 
Pour soutenir les pays de la rive Sud de la Méditerranée dans leurs efforts de réformes et de décentralisation, l’Assemblée parlementaire encourage la création d’une Banque euro-méditerranéenne d’investissement, après avoir évalué la faisabilité de la création d’une telle banque.
 
Le Secrétaire général de l'UpM, M. Fathallah Sijilamssi, a rencontré le président du PE, Martin Schulz, durant la plénière. Avant la séance, M. Sijilamssi a déclaré : « L’UpM est plus que jamais un instrument approprié du nouveau partenariat euro-méditerranéen. Ce partenariat est la première structure conjointe coprésidée par les rives Nord et Sud de la Méditerranée... L'Assemblée parlementaire de l'UpM incarne à merveille cet esprit de responsabilité partagée. »
 
Il a affirmé que l’une de ses premières priorités était de se concentrer sur la gestion de projets et initiatives concrets et tangibles, de lever les fonds nécessaires à la mise en œuvre de ces projets et de collaborer étroitement avec les partenaires institutionnels, afin de renforcer les synergies et la cohérence avec les cadres et plateformes régionaux pertinents.« Je suis ravi de la volonté affirmée de M. Schulz de soutenir l’Union pour la Méditerranée et de collaborer avec son Secrétariat en vue de renforcer la coopération et la coordination de l’AP-UpM et du Secrétariat. » (ENPI Info Centre)
 
Pour en savoir plus
 
Communiqué de presse du Parlement européen
 
Communiqué de presse du Secrétariat de l’UpM
 
Discours de Martin Schulz
 
La réaction de l’UE au Printemps arabe – dossier
 
Entretien ENPI Info Centre – L’UE et le printemps arabe : aider la nouvelle génération à bâtir une société nouvelle

NEWS
Middle East: EU condemns land appropriation by Israel in the West Bank
The EU today condemned the new appropriation of land in the West Bank...
European Council condemns violence in Syria and Libya and backs negotiations in Gaza
The European Council, gathered for a special meeting on 30 August 2014 in...
Federica Mogherini appointed next EU High Representative: ‘huge challenges’ ahead
Italy's Foreign Minister Federica Mogherini has been appointed as the next EU...
FEATURES
EU and UNICEF: working together to give new hope to the children of Syria
The current crisis in Syria has severely disrupted children’s...
A school for children of war
Syrian children have suffered “the fastest and clearest educational...
A passport for exports
Creating and developing small- and medium-sized enterprises (SMEs) is a major...
PUBLICATIONS
EuropeAid 2014 annual report
The European Commission has released the 2014 annual report on the European...
A new ENI leaflet
The Info Centre has produced a leaflet explaining the new financial instrument,...
LINKS