« On va s’arranger – Refuge au pays du cèdre » : une nouvelle bande dessinée raconte le quotidien des réfugiés syriens au Liban

20-01-2020
« On va s’arranger – Refuge au pays du cèdre » : une nouvelle bande dessinée raconte le quotidien des réfugiés syriens au Liban
« On va s’arranger – Refuge au pays du cèdre » : une nouvelle bande dessinée…
Copyright: EUTF Syria

En décembre 2019, l’organisation Première Urgence Internationale, partenaire du Fonds régional d’affectation spéciale de l’UE en réponse à la crise syrienne, a organisé un événement réussi pour lancer « On va s’arranger – Refuge au pays du cèdre », une bande dessinée qui raconte le quotidien des réfugiés syriens et des personnes vulnérables au Liban. Écrit par Wilfrid Lupano et illustré par Pozla, le livre sortira en France au printemps 2020.

Une exposition a eu lieu du 5 au 30 décembre 2019 à l’Espace Niemeyer à Paris afin de présenter des bandes dessinées originales, des planches, des autocollants, des bannières avec illustration et explication sur la bande dessinée et sur la crise syrienne, des photos du Liban (par le photographe Édouard Elias) et des photos et vidéo de la visite des auteurs au Liban. Environ 400 personnes ont visité l’exposition.

Depuis sa création en décembre 2014, une part croissante de l’aide non humanitaire de l’UE aux réfugiés syriens et à leurs pays d’accueil est fournie par l’intermédiaire du Fonds régional d’affectation spéciale de l’UE en réponse à la crise syrienne, le Fonds « Madad ». Grâce aux contributions et aux engagements de 22 États membres de l’UE et de la Turquie, qui s’élèvent désormais à 200 millions d’euros, et aux contributions de divers instruments de l’UE, le Fonds a atteint une enveloppe totale de plus de 1,8 milliard d’euros à ce jour.

Le Fonds a pour principal objectif de favoriser une plus grande autonomie des réfugiés, en les aidant à s’épanouir, et non pas seulement à survivre, en comblant le déficit de financement et en faisant le lien entre l’aide humanitaire et le développement. Parallèlement, le Fonds aide les pays et les communautés qui accueillent les réfugiés à supporter le fardeau économique et social supplémentaire résultant de la crise.

Pour en savoir plus

Fonds régional d’affectation spéciale de l’UE en réponse à la crise syrienne